26/12/2016
Meilleurs vœux !

untitled-design

Chère ancienne, cher ancien,

2016 a été l’année des généraux, en l’occurrence trois supérieurs généraux de la Compagnie de Jésus.

Le premier a quitté sa fonction après huit ans à a tête de la Compagnie. Adolfo Nicolas était devenu Proposé général en 2008 et avait succédé au Père Kolvenbach. Il a remis sa démission le 3 octobre 2016, lors de la dernière Congrégation générale (la 36e). Né en 1936, il a passé l’essentiel de sa carrière en Asie, principalement au Japon.

Nous tenons à le remercier pour le soutien qu’il a apporté à WUJA, et par-dessus tout, pour ce qu’il a apporté à la Compagnie de Jésus et à l’Église. Il avait un souci particulier de la justice sociale et soulignait la contribution de l’Asie au sein de l’Église.

Le second est entré en fonction quelques jours après la démission d’Adolfo Nicolas. Le 14 octobre 2016, le Père Arturo Sosa a été élu 31e Général de la Compagnie de Jésus. Né au Venezuela en 1948 et spécialiste renommé des questions sociales et politiques, il dirigera la Compagnie dans la lignée de ses prédécesseurs, avec pour priorités le service de la Foi, la promotion de la Justice et la formation intellectuelle. Nous lui souhaitons plein succès dans les défis que la Compagnie a à relever. Il pourra compter sur le soutien de WUJA.

Le troisième, Peter-Hans Kolvenbach, est retourné à la maison du Père le 26 novembre 2016, huit ans après avoir quitté sa charge de Père Général. Son généralat a été un des plus longs de l’histoire des Jésuites : 25 ans, de 1983 à 2008. Né aux Pays-Bas en 1928, il était devenu Général au milieu d’une période très difficile et a réussi à stabiliser la Compagnie dans sa relation avec le Vatican après les années tumultueuses de l’époque Arrupe. En démissionnant, il a ouvert la voie à ce qui allait devenir l’usage pour les généraux jésuites… et pour les papes ! Il avait repris le chemin de ses études sur le christianisme oriental.

Au terme de l’année 2016, nous prions pour le premier, encourageons le second et faisons mémoire du troisième de ces Généraux. Nous rendons grâce au Seigneur qui a donné à la Compagnie des personnes de cette envergure, qui ont montré la direction à suivre, non seulement aux Jésuites, mais également à leurs anciennes et leurs anciens.

Dans ce monde difficile, puisse le temps de Noël nous apporter la paix, un message de joie et un chemin d’espérance.

Que l’année 2017 vous comble, vous et vos familles.

Alain Deneef

Président
Union mondiale des anciens élèves de la Compagnie de Jésus

christmasnewyear

A propos de l'auteur