L’Association mondiale PEDRO ARRUPE

L’Association mondiale Pedro Arrupe a été créée en 1986 par le Congrès Mondial de Versailles des Anciens Élèves des Jésuites pour répondre à un appel spécifique du Père Peter-Hans Kolvenbach, alors supérieur général de la Compagnie de Jésus, demandant aux anciens élèves de se doter de moyens pour agir en faveur des réfugiés. Elle porte le nom du Père Pedro Arrupe, l’ancien supérieur général de la Compagnie de Jésus, en hommage à son action en faveur des réfugiés, pour le service et l’accompagnement desquels il avait créé en 1980 le Service Jésuite des Réfugiés.

Placée sous la tutelle de l’Union Mondiale, elle est devenue le moyen d’action de l’Union Mondiale (son « bras social » selon l’expression de Fabio Tobon, ancien Président de l’Union Mondiale décédé en 2013) pour son travail social à travers le monde, en faveur des « pauvres, des réfugiés, des exclus » ou des victimes de catastrophes humanitaires.

Ses ressources proviennent des dons faits par les anciens élèves à titre individuel, par leurs associations ou fédérations dans le cadre de la « campagne du dollar arrupe* » lancée chaque année, le 5 février, jour- anniversaire de la mort du Père Pedro Arrupe.

Chaque ancien à titre individuel est invité à verser 1 $ (ou en Europe, 1 €) à l’Association Mondiale Pedro Arrupe. Les associations locales sont, quant à elles, invitées à prélever 1 $ (ou 1 €) sur chaque cotisation perçue et à reverser la somme correspondante à ces prélèvements à l’Association Mondiale Pedro Arrupe.

Les associations qui ne peuvent libérer une telle somme jugeront de l’opportunité de verser un montant adapté, pour marquer de façon symbolique leur participation à cette campagne mondiale.

Voyez le compte-rendu de notre Campagne 2015

Merci de donner 1€ ou davantage pour soutenir cette campagne!

Elle soutient principalement, moralement et financièrement, des programmes socio-éducatifs initiés, soit par des anciens élèves ou des Jésuites travaillant sur le terrain , soit par des réseaux jésuites œuvrant dans les secteurs sociaux ou humanitaires, comme le JRS (Service Jésuite des Réfugiés) ou l’AJAN (Réseau Jésuite africain de lutte contre le Sida) ; elle peut aussi intervenir en cas de catastrophe humanitaire survenue dans un pays et là où se mobilisent des anciens et des jésuites pour venir en aide aux populations sinistrées (cas de l’Indonésie et d’Haïti pour les années récentes) ; ses décisions sont prises par son comité opérationnel au vu d’informations pertinentes reçues des responsables des programmes sur le terrain (jésuites ou anciens élèves) (sur la situation et les besoins des personnes bénéficiaires de ces programmes), à qui est aussi demandé de lui adresser un compte rendu sur la mise en œuvre des programmes qu’elle a financés.

Ses statuts ont été déposés au Luxembourg ; le bureau de l’Union Mondiale en assure la tutelle ; les décisions concernant la campagne du dollar arrupe et les programmes sont prises au jour le jour par un petit comité opérationnel qui rend compte annuellement au Bureau de l’Union Mondiale des activités et de la situation financière.